13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 20:23

Il a fait grand beau tout le week-end mais moi j'étais penchée sur des plaques de lino avec mes élèves chéries toute la journée, on a super bien bossé, mais niveau lumière, c'était celle des lampes d'archi, alors un peu de vraie lumière s'impose... Philippe Jaccottet en parle si bien... et mis en scène avec un peu de jaune et une écriture légère, ça donne ça :

"Lumière" Format : 35 x 28 cm - © Marine PSM 2014

"Lumière" Format : 35 x 28 cm - © Marine PSM 2014

Bon, évidemment, en vrai c'est mieux, si vous aviez ce tableau sur votre mur, plus besoin d'aller faire des UV ou de la luminothérapie, à chaque fois que vous passez devant, hop, hop, une petite cure de lumière. Il devrait être remboursé par la sécu, tiens, celui-là ;)

Quoi qu'il en soit, il est toujours à l'expo de Bourg-en-Bresse, donc pour la luminothérapie, promis Maman, demain je vais faire un tour au soleil.

Bonne semaine à tous !

Partager cet article

11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 12:47

Encore un de mes petits derniers : cette fois c'est un texte de Rimbaud (c'est vrai, quoi, y a pas que Supervielle, dans la vie) et plein de couleurs qui titillent la pupille. Avec un peu d'or, bien sûr, ça ajoute un peu de bling et ça fait toujours son petit effet...

Aller, bonne journée, je file, j'ai du taff !

"l'Éternité" Format : 49 x 16 cm - © Marine PSM 2014

"l'Éternité" Format : 49 x 16 cm - © Marine PSM 2014

Partager cet article

8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 09:26

Aujourd'hui il pleut des rivières, ce qui tout à fait dans le ton pour vous présenter ce petit tableau, créé d'après un texte de Jules Supervielle : "Mais alors d'où vient ce ciel dévoré par les nuages? "

Les couleurs fraîches et les petites étoiles d'or nous redonneront un peu de gaîté pour la journée. à bientôt pour la suite !

"Ciel dévoré de nuages" Format : 18 x 18 cm - © Marine PSM 2014

"Ciel dévoré de nuages" Format : 18 x 18 cm - © Marine PSM 2014

Partager cet article

4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 11:35

C'est bien sympa de vous allécher en vous parlant de ma nouvelle expo, mais ce serait vraiment vicieux d'en rester là, surtout pour ceux qui sont loin de Bourg-en-Bresse.

Du coup je vais publier ces jours-ci des images de mes tableaux, créés entre janvier et mars.

Pour commencer, voici le premier réalisé et aussi mon préféré :

"Coeur écarlate" - format 30 x 44 cm - ©MarinePSM 2014

"Coeur écarlate" - format 30 x 44 cm - ©MarinePSM 2014

L'écriture est tracée au tire-ligne avec de la gouache blanche, tout simplement. Pour le reste, encres pour gravure sur papier de mûrier japonais vermillon. Le texte est de Jules Supervielle, c'est le premier qui m'a touchée au coeur quand j'ai commencé à bosser sur l'expo. Et quand je dis touchée au coeur, mon coeur a failli exploser en lisant ces mots si forts. Ensuite les mots de Supervielle sont restés le fil conducteur de l'expo, malgré un ou deux textes de Philippe Jaccottet et un haïku.

à très vite pour la suite !

Partager cet article

26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 18:02

C'est la loi des séries : ce Samedi commence ma deuxième expo de l'année, pour le Printemps des écritures de Bourg en Bresse, événement incontournable pour tous les fans de calligraphie depuis 14 ans. Cette année j'y participe et j'ai la joie d'exposer avec Stéphanie Devaux, qui fait des choses magnifiques avec des textiles, du fil et... de la calli. Je suis bien contente de la rencontrer, ainsi qu'un autre artiste super chouette qui sera présent, Julien Breton, qui fait du light-graph.

Vernissage ce Samedi, à partir de 18h30 à la MJC de Bourg en Bresse

venez nombreux !

J'animerai également un stage, "gestuelle à la plume fine", le week-end du 5-6 avril.

Expo ! Encore une !

Partager cet article

21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 21:07

Hey hey ! Deux bonnes nouvelles aujourd'hui : c'est le printemps et je fais une nouvelle expo, au Musée de la Tour abbatiale de Saint-Amand-les-eaux, dans le Nord.

Le Mai de la calligraphie est un bel événement auquel j'ai l'honneur d'être invitée cette année, avec pour thème "Jardin de mots". Plusieurs calligraphes et enlumineurs présenteront leur travail, qui cohabitera en belle harmonie avec des planches botaniques anciennes, des documents d'époque, dans une belle expo que j'ai hâte de découvrir. Je serai présente du 8 au 11 mai pour y animer un stage de 4 jours. Sinon l'expo commence demain et dure jusqu'au 31 mai.

Sur ces belles paroles je vous laisse aller savourer le printemps et l'euphorie des arbres en fleurs et ces prochains jours je vous montrerai tous mes derniers tableaux. Oui, car si je n'ai rien posté depuis des semaines ce n'est pas parce que je m'étais exilée en Chine, mais juste que je bossais comme une folle. Et puis c'est mille fois plus simple et rapide (et ludique) de poster des trucs sur Instagram que sur ce fichu over-blog qui mouline dans le vide... d'ailleurs si vous voulez me suivre sur Instagram, mon profil c'est marinepsm.

Alors à bientôt pour des nouvelles fraîches !

Expo !

Partager cet article

31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 12:27

La semaine dernière, l'hebdomadaire "la Savoie" a fait un article sur moi. J'ai été assez impressionnée par la taille, je m'attendais à un petit encart et il fait finalement une page entière ! Je ne comprend pas trop le titre, mais je remercie le journaliste d'avoir fidèlement retranscrit mes propos, que vous pourrez lire sous l'image de l'article.

NB : Désolée pour les coupures au milieu des mots, une non-fonctionnalité pourrie de plus de la nouvelle plateforme overblog...

Un petit article sympa...
Marine Porte de Sainte-Marie, Marine PSM, est une artiste peintre, calligraphe de 39 ans aux oeuvres qu’elle résume par ces trois mots : « couleur, légèreté, énergie ». Pour cette Bretonne d’origine, calligraphie et peinture se mêlent dans ses tableaux « colorés, joyeux, mais pas bariolés. Ils sont en phase avec la poésie qui me les inspire. J’essaie de faire des choses subtiles et raffinées, pas clinquantes ». 
Rencontre avec l’artiste.


Peinture ? Calligraphie ? Pourquoi cette double orientation ?

Ma première pratique fut la calligraphie. J’ai travaillé dur pendant des années pour acquérir une bonne technique, puis j’ai travaillé encore plus dur pour sortir des bases classiques et aller vers l’expression et la calligraphie contemporaine. Puis, petit à petit, j’ai eu envie que la calligraphie ne soit pas “seule” dans le tableau, qu’elle soit un des éléments de quelque chose de plus construit, plus recherché et plus coloré. Certains calligraphes travaillent uniquement en noir et blanc. J'adore, mais moi, je ne peux pas faire ça. Rien que cette idée me déprime ! J’ai donc commencé à apprendre diverses techniques de peinture, associées aux techniques de gravure acquises durant mes études, puis la poésie ajoutant un élément supplémentaire, au fil du temps, mes tableaux se sont transformés, parfois la calligraphie n’était pas lisible, mais juste un élément graphique et se mêlait aux couleurs, aux jeux de transparence et de matière. Aujourd’hui, ces deux techniques vivent ensemble dans mes tableaux et sont indissociables. Pour moi, elles n’ont ni différence ni ressemblance, je ne fais pas soit de la peinture, soit de la calligraphie, je fais les deux conjointement, elles sont complémentaires. Disons juste que quand je travaille la partie calligraphie, je suis plus dans la rigueur, la précision, l’énergie du trait, alors que quand je travaille sur la partie peinture, je suis plus dans l’inspiration et la couleur. Dans les deux cas, je recherche l’expressivité.

Comment vous est venue votre vocation artistique ?

Au départ, je voulais devenir chercheur en biologie marine, ce qui n'a rien à voir ! Mais quand j’avais 19 ans, en pleine période de doute quant à ma vocation scientifique, j’ai rencontré une calligraphe amateur en Bretagne, j’ai pris un cours chez elle et là, j’ai eu la révélation. Lors de ce 1er cours, il s’est passé quelque chose, je crois que l’on peut parler de vocation. J’ai adoré le contact de la plume sur le papier, l’ambiance sereine qui régnait dans l’atelier de ma prof, le calme intérieur que l’on ressent pendant une séance de calligraphie. Dès mes premiers cours avec cette calligraphe bretonne, j’ai su que je voulais en faire mon métier. Les seules écoles sérieuses étaient l’école Estienne, à Paris et le Scriptorium de Toulouse mais il était très difficile d’y entrer et l’année coûtait très cher. J’ai donc mis en oeuvre tous les moyens pour y arriver : pendant 3 ans, j’ai travaillé la calligraphie nuit et jour et cumulé plusieurs petits boulots pour vivre et me payer mes cours (j’ai travaillé dans une charcuterie, dans une crêperie et chez des ostréiculteurs) en Bretagne et à Paris et pour préparer l’entrée au Scriptorium. J’ai réussi, en harcelant l’ANPE, en faisant des pieds et des mains et par un tour de passe-passe incroyable, à me faire payer une partie de mes études par le syndicat des ostréiculteurs bretons ! Ma détermination a eu raison des réticences du Scriptorium pour me faire entrer chez eux, car je n’avais pas un parcours classique arts appliqués-beaux-arts.

Où et comment trouvez-vous votre inspiration ?

En moi. J’ai un monde intérieur foisonnant de couleurs, de sensations, d’impressions, il me suffit d’ouvrir une petite porte sur ce monde pour m’y enfuir, et chacun de mes tableaux est comme une “carte postale” que j’enverrais au monde extérieur durant mon séjour. C’est un monde très végétal, aussi, le végétal est omniprésent dans mon travail. Ma deuxième source d’inspiration est la poésie : c’est l’une des choses les plus importantes dans ma vie. Les mots des poètes que j’aime me transportent, littéralement. Je crois qu’ils sont la clé de cette porte vers mon monde intérieur. Les poètes qui m’inspirent : Philippe Jaccottet (n°1 !) Baudelaire, Verlaine, Aragon, René Char, Paul Éluard ou encore les Haïkus japonais. Quand je commence une peinture, je vois une ambiance, une image floue, puis le plus gros du travail est de me rapprocher le plus possible de ce que je pressentais au départ.

Décrivez-nous vos techniques pour les non-initiés…

Pour ma peinture, je ramasse des végétaux frais dans la nature autour de la maison puis, à l’aide de différentes techniques de gravure et des encres pour gravure, je capture leurs empreintes sur un papier japonais fin comme du papier à cigarette. C’est tout un travail de couleur, de superpositions, de jeux de transparences. 
Ensuite, tous mes papiers colorés sèchent plusieurs semaines. Puis je dois les maroufler, c’est-à-dire les encoller sur un papier plus épais, car ils sont trop fins, trop fragiles et je ne peux pas, à ce stade, écrire dessus. Le marouflage est une étape très délicate et extrêmement technique, il ne doit y avoir aucuns plis, aucune bulle d’air, je dois plaquer le papier fin sur le papier plus fort, sans le toucher. Ça tient un peu de la prestidigitation…
Je peux tout perdre à cette étape. Ensuite, je laisse sécher puis j’apprête le papier avec un produit spécial, je laisse encore sécher et là, je peux commencer le travail de calligraphie. Je choisis un texte qui va avec le style et les couleurs, je travaille au brouillon (longtemps) ma mise en page et ma composition et je me lance. À ce stade, en général, j’ai très peur, car je peux gâcher tout mon travail. J’ai peur, mais ma main ne tremble pas. Il est très rare que je rate, car j’ai suffisamment travaillé l’écriture au brouillon avant. J’utilise pinceaux, tire-lignes, plumes métalliques et plumes d’oiseaux, outils étranges et indescriptibles, papiers de toutes sortes, pigments, liants fait-maison, gouache, colle à l’amidon de riz faite maison, encre faite-maison outils pour le marouflage à la japonaise, outils et encres pour gravure…

Comment définiriez-vous votre art et votre façon de travailler ?

Mon art est ce qui sort de moi sans que je cherche quoi que ce soit, porté par les techniques que j’ai apprises et par le travail manuel qui permet de le réaliser. Pour faire cela, j’ai besoin de solitude et de concentration. J’aime être seule dans mon atelier. Mais j’aime aussi partager ma passion et transmettre ce que l’on m’a appris.
C’est pour cela que je donne des cours. J’adore le partage avec mes élèves, ça m’a aussi fait beaucoup progresser. 
Il y a aussi une autre facette de mon travail qui est plus liée aux applications concrètes de la calligraphie : je ne fais pas que des tableaux, je fais aussi pas mal de lettrage pour l’édition, la presse, le graphisme en général : belles écritures ou illustrations pour des plaquettes, des cartes de voeux, des affiches ou encore des étiquettes de vin. Par exemple, le Domaine des Ardoisières, à St-Pierre, m’a demandé récemment de lui faire une belle calligraphie et de donner un nouveau 
style à sa charte graphique. J’ai adoré faire ce travail, car, en plus, j’adore ce viticulteur et son vin ! 

Marine travaille chez elle. On peut visiter son atelier, les gens sont les bienvenus, il y a un panneau sur la maison. Ses prochaines expos cette année auront lieu à Bourg-en-Bresse et à St-Amand les Eaux, dans le Nord. Elle travaille actuellement avec le prof d’arts appliqués du lycée hôtelier de Challes-les-Eaux et une classe de bac-pro, sur la calligraphie et la pâtisserie… écrire avec du chocolat, une autre de ses facettes.

E.L.

http://www.marinepsm.com

http://marinepsm.over-blog.com/

Partager cet article

10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 08:53

Bonjour et Bonne Année 2014 à tous !

2014 !

Désolée de ne pas avoir posté depuis longtemps, mais j'ai un gros problème avec la nouvelle plateforme Overblog : ça prend beaucoup plus de temps qu'avant pour publier un article, les photos ne passent pas 9 fois sur 10, ça mouline, c'est insuportable... du coup je publie moins souvent... alors que j'ai plein de trucs à partager avec vous, c'est le comble... et dès qu'on ne publie rien pendant 45 jours, le blog est attaqué par plein de pub débiles...

Si quelqu'un a une solution, je suis preneuse !

à très vite ;)

Partager cet article

16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 00:18

Ce soir en rentrant de l'école, on a fait notre calendrier de l'Avent, avec les enfants ! Comme c'est la première fois qu'on le fait nous même, on a fait simple, j'ai juste imprimé un chouette truc et suivi un tuto, mais il est trop beau notre calendrier!

Un calendrier de l'Avent
Un calendrier de l'Avent

Grrrrrrrr fichu bazard de truc de nouvelle configuration de overblog, je voulais vous mettre le lien pour aller voir le blog sur lequel j'ai trouvé le calendrier à imprimer gratuitement mais impossible d'insérer un lien dans mon texte... sorry.

Allez voir sur Pinterest, Marine PSM, dans l'album "idées maison".

à bientôt !

Partager cet article

30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 00:03

Voilà, après quelques jours, ce tableau est fini! Après le fond bleu aux pigments et à la caséine, j'ai eu envie d'écrire à l'encre et au tire ligne, puis de faire des feuillages et des motifs de fleurs imaginaires au Posca.

l'encre en train de sécher...

l'encre en train de sécher...

les premiers feuillages au Posca...

les premiers feuillages au Posca...

Avec un petit feu d'artifice rose c'est plus gai. Ca c'est mon côté pouffe qui resurgit...

Avec un petit feu d'artifice rose c'est plus gai. Ca c'est mon côté pouffe qui resurgit...

le tableau fini. Dimensions : 81 x 35 cm.

le tableau fini. Dimensions : 81 x 35 cm.

Quant au titre, je laisse votre imagination divaguer pour trouver un sens...

à bientôt !

Partager cet article

Profil

  • Marinepsm
  • Je suis artiste calligraphe, à mon compte depuis 1999. Mon atelier de Grenoble s'est "délocalisé" en Savoie fin 2003. Je travaille sur commande pour des particuliers ou des entreprises, ou pour l'édition et des marques de décoration.

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog